Menu

Revue de presse

Vous pouvez affiner votre recherche par ce menu

Ou en utilisant un terme de recherche

Toucher une retraite en ayant pas ou peu travaillé, c'est possible !

Contrairement aux idées reçues, il est possible de percevoir une retraite en ayant peu voire jamais travaillé. Certaines conditions doivent toutefois être respectées. Explications. <Le particulier figaro  du 28/05/2024 >

Un Nouvel Outil de Gestion Financière Gratuit pour les PME et TPE Lancé par la Banque de France

La Banque de France a annoncé aujourd’hui le lancement d’un nouvel outil numérique gratuit destiné à aider les entrepreneurs français à mieux piloter leurs entreprises. Baptisé « Pilote Entreprise », cet outil innovant promet de fournir des analyses financières et des recommandations personnalisées pour améliorer la gestion des PME et TPE. <Actualités cession de commerce du 21/05/24>

Emplois saisonniers : comment recruter des salariés pour répondre aux besoins estivaux ?

La saison estivale commence bientôt et s’accompagne d’une forte demande d’emploi dans les secteurs agricoles, hôteliers et touristiques. Le recours aux contrats saisonniers peut permettre de répondre aux besoins liés à ces pics d’activité annuels et cycliques. Précisions sur les règles encadrant ce mode d’embauche. <Social Pratique 27/05/2024>

Intelligence artificielle : quels impacts sur le travail ?

Comment l’intelligence artificielle (IA) transforme-t-elle les métiers et les organisations ? Quelles interactions entretiennent les personnes qui travaillent avec les systèmes d’IA ? Quels risques pour le travail sont-ils associés à la mise en œuvre sur le terrain ? Des éléments de réponses ont été apportés par le rapport d’enquête du LaborIA dédié aux impacts de l’IA sur le travail. Publié le 17 mai 2024, ce rapport présente les résultats des études menées sur les interactions humain-machine et les enjeux d’appropriation de l’IA dans le monde du travail. <Social pratique du 27/05/2024>

Frais de petits déplacements dans le BTP : le barème reste inchangé en 2024

Les limites d’exonération des indemnités forfaitaires de petites déplacements propres à certaines activités pour l’année 2024 restent identiques à ceux de 2023. <Feuillets rapides n°22  du 26 avril 2024>

Avez-vous toutes les clés du coffre-fort bancaire ?

Beaucoup de fantasmes ou d’idées reçues entourent la location d’un coffre-fort, son mode d’utilisation ou encore le devenir de son contenu au décès de son locataire. Article pour y voir plus clair. <Le Particulier n°1217 de mai 2024>

Ventes immobilières répétées : une requalification en marchand de biens ?

Le gain réalisé à l’occasion de la vente d’un bien immobilier issu de votre patrimoine personnel est, sauf exonération spéciale, soumise à l’impôt sur le revenu selon le régime des plus-values immobilières des particuliers. Mais en cas de ventes répétées et rapprochées, il pourrait en être autrement. Un cas jugé récemment. <Alertes & Conseils Impôts – Année 22 – Numéro 16 – 4-4- 2024>

Tarification des annonces légales en 2024

La publication d’une annonce légale fait partie des formalités obligatoires pour les sociétés au moment de leur création, mais aussi en cas de modification dans la société puis au moment de la cessation d’activité. Cette formalité est payante, en sachant qu’il existe deux types de tarification : La tarification forfaitaire La tarification au nombre de caractères Depuis le 1er janvier 2024, la tarification forfaitaire est la même pour tous les départements français, à l’exception de la Réunion et de Mayotte. De plus, la tarification forfaitaire a été élargie. <Lettre BPI création du 21 mai 2024>

Les travailleurs indépendants peuvent recourir à la correction en ligne

En 2024, il est désormais possible de corriger en ligne les données sociales de votre déclaration en cas d’erreur ou d’oubli. Jusqu’alors, il fallait déposer une déclaration rectificative au format papier auprès de votre caisse de cotisation sociale <Lettre BPI création du 21 mai 2024>

Activité : l’entretien-amélioration à son tour dans l’impasse

Au premier trimestre, l’activité des entreprises artisanales du bâtiment diminue de 1,5 % par rapport au premier trimestre 2023. Les chiffres mettent en évidence un ralentissement de la baisse de la construction neuve ainsi qu’un premier repli du volume d’activité en entretien-amélioration qui portait jusqu’à présent la croissance du secteur. La Capeb appelle le Gouvernement à poursuivre son soutien à l’activité de rénovation. <Lettre CAPEB du 2 mai 2024>